Présentation

pellicule

L’association Raiatea Regatta

Une fête de la voile, pendant 4 jours, aux îles Sous-le-Vent de la Polynésie française : telle était l’idée initiale de la Tahiti Pearl Regatta, créée par un groupe d’amis réunis depuis 2004 dans l’association Raiatea Regatta. Pari tenu. Au fil des années, la Tahiti Pearl Regatta est devenu la plus grande régate du Pacifique insulaire, et s’est hissée au rang d’événement nautique international.

Ouverte à tous, monocoques et multicoques, sans limitation de taille, la ‘TPR’ est co-organisée par la Fédération Tahitienne de Voile, l’Association Raiatea Regatta et la société Archipelagoes. Elle est régie par les règles WS (2017 – 2020 World Sailing Racing Rules of Sailing).

Offrant un équilibre idéal entre compétition sportive et découverte festive des îles, la TPR ralliera en 2016 les îles de Raiatea, Huahine et Tahaa. Sur l’eau : des parcours en lagon autour de l’île, des parcours banane ou des traversées hauturières. À terre : des animations sur le Village TPR à Uturoa (Raiatea) et bien sûr, les célèbres soirées à thème dans chacune des îles.

Le mot des parrains

André BeaufilsAndré BEAUFILS

Président de la Société Nautique de Saint-Tropez

C’est un immense plaisir, un honneur et une fierté, d’être le parrain d’une épreuve comme la Tahiti Pearl Regatta.

Tout commence il y a quelques années quand un membre de la Société Nautique de Saint-Tropez, Maurice Chauvin, notre Trésorier de surcroît, vient me voir pour me raconter ses navigations autour des Iles de Polynésie et sa rencontre avec Pierre Disnard

On me propose, me dit-il, de « jumeler » les Voiles de Saint-Tropez à la Tahiti Pearl Regatta. Pourquoi  pas ! Passons les balbutiements du démarrage, il faut bien apprendre à se connaître, et tout s’enchaîne. Un échange équitable entre les Organisateurs permet de mettre en place les principes d’un partenariat pérenne.

C’est ainsi que des équipages tahitiens, vainqueurs de la Tahiti Pearl Regatta, viennent à Saint-Tropez, pendant les Voiles et réciproquement, pour les vainqueurs tropéziens des Voiles de Saint-Tropez qui sont invités à participer à la TPR.

C’est aussi la présence, pendant les Voiles de Saint-Tropez, d’une délégation tahitienne qui participe largement à l’animation du village en présentant les produits le destination, les coutumes …

Cette complicité dure depuis 10 ans, mais, près de 160 ans plus tôt, naissait déjà un lien indéfectible. Louis Langomazino, né à Saint-Tropez, arrivait à Papeete où il s’y installe et mène une vie active dont l’histoire, déjà racontée, rend plus légitime encore, s’il le fallait,  la poursuite de l’aventure et le maintien de ces liens entre La Tahiti Pearl Regatta et les Voiles de Saint-Tropez, entre Papeete et Saint-Tropez. La venue récente de Jean-Pierre Tuvéri, Maire de Saint-Tropez, à Tahiti qui faisait écho à la présence de Lana Tetuanui, Sénatrice de Polynésie française, aux dernières Voiles de Saint-Tropez.

Je souhaite bon vent à la Tahiti Pearl Regatta que je vais vivre cette année, et formule le vœu que se renforcent encore nos liens d’amitié.

Billy BESSON

Quadruple Champion du monde Nacra 17 avec Marie RIOU

Je suis vraiment heureux d’être le parrain de cette épreuve.

Originaire du Fenua, je connais le pouvoir magique de nos îles, nos lagons envoûtés et envoûtants, le vent régulier et tous les dieux polynésiens qui nous accompagnent. C’est dans ce cadre unique que le goût de la voile et du challenge sportif m’ont été transmis.

La Tahiti Pearl Regatta parvient à réunir année après année à la fois des équipages locaux, mais aussi de tous le Pacifique, d’Amérique du Nord, d’Europe… Avec un événement pareil, le partage et la découverte, la cohésion des équipages, le plaisir et la compétition sont les maîtres mots. J’en suis certain, vous n’en sortirez pas indemnes ! Vous allez en prendre plein les yeux. Vos muscles et votre souffle en seront renforcés. Votre peau va prendre une teinte inédite. Et vous aurez envie de tenter à nouveau l’expérience, et d’en parler jusqu’à la prochaine édition, entre amis, entre équipages.

Alors, ne lâchez rien, battez-vous pour chaque point. Vivez intensément cette course unique. Perfectionnez vos manœuvres. Faites souffrir votre équipement. Le plaisir n’en sera que décuplé. Les amitiés nouées n’en seront que plus fortes. Et ne ratez pas non plus tous les moments festifs, la parade nautique, les soirées, pour échanger sur les régates du jour ou celles du lendemain, et pour découvrir la générosité et la chaleur de la population qui vous accueille chez elle.

Soyez sports, solidaires, humbles et passionnés. Une belle Regatta à vous tous.

La programme


Les îles


Destination Pacifique

sans titre-20

Territoire maritime, la Polynésie est devenue une destination nautique de premier plan pour la plaisance. En plus de conditions de navigation idéales – vents réguliers, soleil, absence de houle dans les lagons, faible marnage… —, les navigateurs bénéficient des investissements menés depuis dix ans par les acteurs privés et institutionnels : développement du nautisme, nouveaux supports d’inf

ormation, opérations de promotion, développement d’infrastructures (corps morts, pontons, marinas…)… Autant d’atouts pour vivre cette expérience mythique : découvrir la Polynésie par la mer.

Raiatea, l’île sacrée
tahaa

Centre névralgique de la plus ancienne civilisation polynésienne, Raiatea est aussi un haut-lieu du tourisme nautique. On y trouve un quai de 150m et toutes les infrastructures nécessaires aux voiliers : marinas, chantiers navals, approvisionnement… La commune d’Uturoa dispose de tous les commerces et jouxte la marina d’Apooiti. La zone technique d’Uturaerae est équipée de services de carénage, d’ateliers de réparation et d’un magasin de fournitures marines. De nombreux autres mouillages offrent la possibilité de se baigner, de plonger, de surfer, de remonter la rivière Faaora… sans oublier la visite du marae sacré Taputapuatea dont le renom s’étend dans tout le triangle polynésien, jusqu’à Hawaii et la Nouvelle-Zélande.

Huahine, le jardin d’Eden

vahine

Avec sa silhouette de femme couchée, ses villages tranquilles et sa nature encore sauvage, Huahine s’offre généreusement aux visiteurs. En parcourant les deux îles Huahine Nui et Huahine Iti, reliées par un isthme, on découvre des baies paisibles entre les montagnes, un lagon poissonneux, des plages de sable blanc. Fare, le village principal, abrite des commerces, restaurants, banques et un marché de petits producteurs locaux. Faire le tour des îles permet de découvrir des baies splendides et préservées : des mouillages sont possibles à Otaioro, Port Bourayne et surtout dans la splendide baie Avea, côté récif.

 

Tahaa, l’île vanille

La petite sœur de Raiatea se caractérise par son authenticité et ses mouillages abrités. Il est possible d’en faire le tour à la voile, dans le lagon aux mille nuances de bleu. Patio, le village principal, compte une infirmerie, une banque et des magasins. La baie de Tapuamu, la plus abritée, permet de se ravitailler en eau et en carburant. Le village de Vaitoare peut être abordé grâce à un wharf en béton devant lequel on peut mouiller. Dans la profonde baie de Haamene, un mouillage est possible face au village. A ne pas manquer : la visite d’une plantation de vanille de Tahiti, essence de prédilection des grandes tables gastronomiques mondiales.

Photos © Julien Girardot, Fred Jacq, Tim Mckenna, Bertrand Duquenne, Gregory Boissy.